L'été les beaux

Publié le par Le zôgraphe

 

 

 

 

 

Diapositive1-copie-29

 

 

On va dire encore que

j'aigrise

contre

les bonobos

qui

jouent les beaux

mais 

l'été  me fait vibrer

quand

je croise le regard escarpin

d'une starlette de l'été

et un mec en claquette

qui chaussent des espadrilles

à la nuit tombée

 

Ils ont un repaire :

c'est la bonne guinguette

et les concerts en plein air

tu les vois heureux

au mauvais rosé

 fumer des cigarettes

sous les étoiles drum 'n' bass

ils sont débridés

mais ne parle pas

 liberté

car tu seras bouleversé

qu'au bout d'un pichet de rosé

 t'es face à une armée de coincés

 

Au bout de leur cigarette

à rouler

n'oublie pas que

de leurs lèvres

les mots échappés

sont aussi romantiques

aussi jolis

qu'un pigeon

en pleine rhétorique.

 

C'est la new generation du bon français

ils sont un peu beauf un peu pauvre un peu de gauche

Mais ne t'avise surtout pas

de leur parler

liberté

ils  croient encore

au papa-maman-bonheur

tout fiers de s'engager

que chez eux

à la kitchinette

c'est Woodstock

car  Lui fait la vaisselle

et quant à elle WAOU

elle monte les meubles elle-même,

fini le temps

de maman au tricot

de papa au bistrot!

 

Chaque siècle a ses bonobos

mais où es-tu Cabu

pour nous les montrer à nouveau?

 

Ils s'écrivent des lettres d'amour

au stylo bic, plus chic

ils écrivent  pour toujours

dans une boîte à je t'aime

qui a remplacé la beuh.

 

On se pète la tête comme on peut

quand on est un peu bohème.

 

Ils se marieront à la mairie,

sous le fronton liberté en basckets,

décontractés

devant leurs copains tout émus.

 

Bienvenu dans mon siècle.

 

 

Le zôgraphe

 

 

 

Publié dans humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article