Machine à laver. Jean Ferra décédé

Publié le par Le petit homme

Dimanche 14 mars


3180777436_99c72abcbc.jpgVoilà une semaine bien harassante qui s'achève ! L'entretien avec la tête de liste départementale du NPA a failli avoir eu raison de notre calme. L'entretien a duré une heur et le débit de la candidate était rapide. Comme je travaillais jusqu'à samedi au lycée, je ne pouvais le retranscrire ; cette lourde tâche est alors revenue à Harry. La retranscription aurait durée presque 10h. Il a donc fait le choix de découper l'entretien en plusieurs parties cohérentes et de le diffuser en audio. La qualité d'écoute est parfois contestable, mais l'ensemble s'entend très bien. Cet article nous a valu plusieurs critiques à propos justement de la qualité du son. Je trouve ces critiques un peu excessives...bien sûr l'entretien ne s'est pas déroulé dans un studio, bien sur nous ne possédons pas la qualité d'enregistrement optimum mais de là à en être découragé au bout de quatre minutes ... ça me semble très exigeant au regard du support et de notre pratique et moyens non professionnels.

Maximilien samedi soir a publié une vidéo en hommage à Jean Ferra, décédé samedi ; je l'ai retirée de la page de présentation afin de la mettre que lundi. Je l'avais décidé pour laisser du temps, en ce week-end d'élections régionales, à nos deux entretiens (pour lesquels le labeur avait été si conséquent)   d'être en première page si je puis dire. Au regard du contenu de l'article de Maximilien sur Ferra, qui se limite qu' à une simple vidéo sur laquelle on peut l'écouter chanter Camarade n'était pas un article qui appelait un traitement  urgence ou à une mise en première page, surtout qu' il en dit rien d'autre que le fait que le chanteur manquera. Mal m'en a pris car Maximilien s'en est véritablement vexé. Je savais son attachement et son bouleversement à la mort de Ferra, mais de là à me reprocher une censure je trouve encore cela un peu excessif. Suis-je véritablement dictatorial ?

Par ailleurs, ce Jean Ferra est un chanteur pour moi qui est un peu secondaire dans mes chanteurs de prédilection. Je trouve que c'est parfois un peu culcul.

Ce qui m'amène à parler de JR qui ce matin, entre deux paroles anodines, me balance que je profite de son état dépressif pour l'enfoncer, car (lui aussi)  n'a pas supporté son éviction du site politique.  Je lui ai dit que s'il le pensait sincèrement il ne servirait plus à rien dès lors de rester amis. Qu'ont-ils tous ? Est-ce véritablement ma faute, mon comportement relève-t-il en effet d'une paranoïa flagrante et de méthode autoritaire ou ai-je affaire à de fortes personnalités narcissiques qui ne souffrent aucune remarque ? Cher diurnal, je n'y comprends rien.

Appel de Maximilien. Il s'est dit surpris de n'avoir plus vu l'article publié hier et justifie son attitude par l'émotion que la mort de Ferra lui avait suscité. C'est tout. Ce n'était en rien grave, ni important. On se voit d'ailleurs ce soir pour se faire une soirée électorale. Ouf !

*
M. Home's est venu m'apporter une machine à laver. Un des derniers symboles qui me manquait pour accéder complètement à l'âge adulte... Le seul souci est qu'il a laissé à Paris le dessus de la machine, ce qui fait qu'elle est à coeur ouvert si j'ose dire. Il a oublié également le cordon de raccordement de l'entrée d'eau. Bon, je vais pouvoir m'en sortir ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article