La résistance. Du Npa

Publié le par Le petit homme

Mardi 9 Mars


Le prêt de trois mille euro est arrivé sur mon compte. J'ai donc pris rendez-vous avec le dentiste pour les couronnes dentaires. Il me reste à m'inscrire à l'auto-école.

JR a eu la gentillesse de me faire profiter de la voiture pour aller chercher une nouvelle télé que Lionel me donne, puisqu'il s'est offert un grand écran. Plus grande que la précédente, j'ai cependant l'impression que la qualité d'image  est moins bonne. En tout cas, nous en avons bavé pour la monter dans l'appartement. Elle est extrêmement lourde et incommode à transporter. JR ne cessait de plaisanter ce qui n'a guère facilité le transport. Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois à cause de fous rire intempestifs.

*

J'ai commencé à préparer l'entretien de la tête liste départementale NPA dans le cadre des élections régionales. Je souhaite l'interroger aussi bien sur le fond que la forme de leur organisation politique. Ce qui m'intéresse particulièrement c'est de savoir si l'affaire de la candidate voilée dans le Vaucluse n'illustre-t-ielle pas une tendance de l'extrême gauche à n'avoir pour répartie face aux malaise social que la défense des minorités là où le NPA échoue à offrir une réponse alternative audible pour l'ensemble des salariés. Ainsi, la lutte contre l'extrême droite ou la défense des sans papiers ou encore leur position pro-palestienne n'illustre-t-elle pas là aussi une difficulté de leur parti à hiérarchiser leurs propositions vis-à-vis de la classe populaire.
Harry, lui, posera des questions liée à l'expérience personnelle de la candidate en rapport avec son militantisme.

*
Nous avons bu du pétillant et je dois dire que j'étais ivre assez vite. Harry m'a proposé ensuite du whisky, alcool qui me rend systématique un peu fou, ayant tendance du moins à éveiller ma libido. C'est ainsi qu'avant de partir, Harry et moi nous nous sommes littéralement jetés l'un sur l'autre pour s'embrasser avidement. Je n'ai cependant pas cédé à la tentation de coucher avec lui, ce qui m'aurait sans  doute troubler le lendemain. Car si Harry n'attend que ça, j'ai plus de mal à coucher avec lui sans que me vienne à l'esprit notre histoire d'amour. Suis-je trop sentimental pour tenter le diable. Je suis donc rentré chez moi courageusement, titubant mais victorieux.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article