Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les chroniques du petit homme

L'intendance ...

L'intendance ...

Dimanche 21 Février, la journée Je parle d'un sentiment plus proche de la notion portugaise de saudade, une personne, un lieu ou un sentiment de la vie irrémédiablement perdu ; une ombre intime qui vous accompagne partout et qui, même si vous l'oubliez...

Lire la suite

Une journée de pensées

Une journée de pensées

Samedi 20 février, l'après-midi Si j'avais plus d'argent j'acquerrais tous les tomes des cahiers de Valéry, achèterais les journaux de 1996 Les nuits de l'âme, Derniers jours 1997, ceux de 98, 99 et 2000 de Renaud Camus. Des années qui me sont chères...

Lire la suite

Scarification. Un peu d'air ensuite

Scarification. Un peu d'air ensuite

Le 19 février, le soir J'ai revu Angèle ce midi, nous prîmes un café une ou deux heures avant qu'elle ne remontât à Paris. Elle avait l'air d'être plus sereine que la dernière fois. Elle m'a parlé d'une crise qu'elle avait faite il y a une quinzaine de...

Lire la suite

À quel point sommes-nous artistes ?

À quel point sommes-nous artistes ?

le 18 février, le soir J'ai reçu la visite de Linette. Elle s'est transformée. Élégante, gracieuse, Linette dodeline à l'air triste du temps. Assis sur le tapis, je la trouvais jolie avec ses cheveux de la couleur jaune des sables du désert qui recouvrent...

Lire la suite

Libres pauvres. Couple libre

Libres pauvres. Couple libre

Mardi 16 Février, le matin Dimanche Harry est venu me rendre visite pour m'apporter du tabac. Je suis comme un pauvre pour lequel aux yeux des honnêtes gens on trouve scandaleux que le peu d'argent qu'il ait soit gaspiller en achat de cigarettes ou d'alcool,...

Lire la suite

Triste d'un jour

Jeudi 11 février La famille est cet endroit où plus jamais vous ne pouvez revenir qu'avec un sentiment coupable d'expulsion. Très tôt j'ai quitté ma famille, vers quatorze ans. Je suis allé vivre chez ma grand-mère. Cela s'est fait peu à peu, insidieusement....

Lire la suite

Les territoires celés du plaisir

Mercredi 10 février, 13h Je viens de recevoir mon amant Lahore. Massif, noir d'aniline, visage rayonnant aux contours fins et aux traits rectilignes, Lahore traverse le couloir, vient à moi, m'enlace de ses bras longs et puissants. Sa voix est douce mais...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>